Berbères tunisien

Disséminés du Sahara à la Méditerranée, de l'Egypte à l'Atlantique, les Berbères ont toujours hanté le nord de l'Afrique. Des fresques funéraires égyptiennes, datant du II h' millénaire avant le Christ, dépeignent des personnages fort semblables aux Berbères contemporains. De même, en Libye, d'anciennes inscriptions révèlent la présence de caractères très voisins de Tun des alphabets berbères. D'innombrables théories tentent de cerner les origines de ee peuple mystérieux. Quoi qu'il en soit, et bien que quelques tribus s'expriment encore dans le dialeetc anccstral. les Berbères d'aujourd'hui, «nivelés» par l'islam, parlent surtout l'arabe.

L'histoire de ces hommes liers - bergers ou laboureurs, artisans parfois - parle d'elle-même: jamais ils n'ont accepté l'asservissement. Déconcertés par leur langue rude et par leurs mœurs jugées frustes, les Arabes (voire déjà, pour certains, les Grecs) les baptisèrent «Berbères», du grec bar-baroi: "les étrangers".

Le nom leur est resté, utilisé par tous sauf par les intéressés, qui se désignent toujours par leurs noms tribaux. A l'évidence, pour un Berbère, le barbare n'est pas celui qu'on pense...