Gabès

Une oasis sise au bord de la mer. voilà qui pourrait constituer une curiosité des plus exotiques. Mais Gabès. c'est aussi une grande ville, une cité active dont les habitants semblent mener une vie facile. Comme tout le trafic nord-sud transite par elle, elle mérite son surnom de «porte du Sud». Ses commerces, ses administrations, et l'existence d'une station balnéaire, ont fait de la Gabès moderne une agglomération comme il y en a beaucoup sur le littoral tunisien. Mais dans l'immense oasis qui jouxte la cité moderne, c'est un tout autre rythme qui prévaut, et vous verrez que le passé y a gardé tous ses droits.

C'est en calèche qu'il faut explorer l'oasis, ce petit paradis peuplé de 300000 palmiers. Vous partirez de l'Office National du Tourisme, où l'on vous procurera une calèche (il existe un tarif). De là. vous cheminerez au gré d'une route ombreuse au cœur de jardins bien irrigués. Chaque bout de terrain est entouré de palissades de palmes: il faut bien éloigner les chèvres et les rôdeurs! Votre cocher, guide improvisé, vous mènera voir les productions artisanales de Chenini. Il vous montrera aussi le barrage romain et la célèbre cascade de Gabès, attraction des attractions en plein désert!

Au retour, prenez le temps de visiter le centre artisanal de Gabès. où s'activent vanniers et tisseuses de tapis. Le musée des Arts et Traditions populaires, qui occupe l'ancienne mosquée de Sidi Boulbaba. mérite également une visite. Vous vous y familiariserez avec les multiples aspects de la vie quotidienne dans le Sud tunisien.