Marchandage

Au souk, cette pratique tient davantage du rite que du vil chipotage. Marchander est le fait de chacun, car il faut bien décider du prix d'un objet unique, né de la main de l'artisan. Avant de vous lancer, faites donc un tour dans les souks et informez-vous sur les articles qui vous intéressent. Autre I technique: un objet vous plaît.

et vous estimez sa valeur à 5 dinars environ. Vous voilà prêt à le payer 4 dinars. Le marchand vous en demande 3? Affaire conclue, à votre profit. S'il réclame 5 dinars, offrez-lui-en 4. et il s'inclinera sans doute. Il n'y a pas de honte à s'en aller après avoir marchandé. A moins, bien entendu, qu'un accord ne se soit finalement réalisé. Cela étant, il est parfaitement compréhensible, surtout pour un achat important, que vous vouliez vous donner le temps de la réflexion.

Si. décidément, ces pratiques orientales vous déconcertent trop, vous pourrez toujours passer le seuil d'un centre artisanal officiel: là au moins, les prix sont fixes et modérés.