A voir et a entendre

Chaque ville ou station aura quelque chose à vous offrir. Vous aimez le cinéma? A Tunis, une bonne douzaine de salles projettent des films en version arabe et française. Toujours dans la capitale. le Ccn-ture culturel Ibn Khaldoun (dit aussi maison de la Culture) propose d'ordinaire un long métrage et. souvent, une exposition de peintures, dessins ou photos. Concerts symphoni-ques. musique de chambre et musique populaire tunisienne sont à l'honneur toute Tannée, la saison artistique débutant à l'automne pour se terminer au printemps. Des interprètes mondialement connus se produisent dans le pays, et vous aurez peut-être l'occasion d'assister à un concert de ma/ouf. cette musique lancinante et étrange, ramenée d'Espagne par les Maures après la Reamquista.

Cinémas et concerts restent l'apanage des grandes villes: en dehors de Tunis et de Sousse. les cinéphiles devront donc se contenter des projections organisées par quelques grands hôtels. Mais d'autres divertissements vous attendent, si vous séjourne/ en station ou dans une petite ville. Le Centre culturel international d'Hamma-met. installé dans une villa 1900. monte régulièrement des spectacles de qualité, faisant alterner théâtre et musique. Une OU deux fois par semaine, des soirées folkloriques viennent animer le cadre médiéval de la casbah.

A Sousse et Monastir. les fiers ribats revivent leur passé glorieux lors de spectacles «Son et Lumière» présentés tout Pété.

Sur l'île de Djerba, discothèques et boîtes dispensent leur avalanche de décibels. Pour la couleur locale, attardez-vous plutôt aux terrasses de cafés à Houmt Souk ou dans quelque petite boîte typique, si vous en découvrez une.