La vie nocturne

Tourisme oblige: chaque station, chaque grande ville possède ses discothèques, ses boîtes et ses bars, généralement installés dans les hôtels. Passer d'un établissement à l'autre est une pratique courante qui permet d'épuiser, une à une, toutes les possibilités de l'endroit. En outre, les hôtels organisent chaque semaine, pour la plupart, une soirée folklorique (musique ou danse) pour leurs hôtes étrangers. Sur demande, vous

pourrez, également, participer à un circuit nocturne dans les médinas voisines, avec arrêts dans de petites boîtes typiques. Pendant ce temps, la garderie de l'hôtel (tous les grands établissements en possèdent une) veillera sur vos enfants.

En haute saison, festivals et réjouissances se succèdent sur le littoral. Le Ramadan lui-même - qui interdit aux bons musulmans de boire ou manger tant que dure le jour - perd toute austérité, la nuit venue: c'est alors que la fêle commence: chacun s'attable pour un repas joyeux, ponctué d'éclats de rire communicatifs.