L'Afrique romaine

C'est alors que Rome, fondée en 753 av. J.-C. étend son autorité sur un petit royaume des alentours. Asseoir leur hégémonie sur leur propre péninsule ayant longtemps occupé les Romains, ils ne pouvaient plus désormais ignorer la menace carthaginoise: l'influence punique grandissait en Méditerranée, contrariant leurs propres ambitions.

Rome affrontera l'ennemi lors des trois guerres puniques (IIIe-IIe siècle av. J.-C). non sans essuyer quelques revers. Ainsi, lors du premier conflit, l'amiral Claudius Pulcher, en quête d'un augure, consulte les poules sacrées qu'il a prises à bord. Si les volatiles se décident à picorer le grain qu'il vient de leur faire distribuer, la victoire sera romaine, décrète-t-il. Hélas, victimes du mal de mer -ou manquant d'appétit -, les poules refusent de manger! Fou de rage. Claudius les passe par-dessus bord et fond sur les Carthaginois. Mal lui en prend: il perdra toute sa flotte dans la bataille.

La deuxième guerre punique verra une autre défaite romaine, tout aussi cuisante. Parti dlbérie, Hannibal, le célèbre général carthaginois, franchit les Alpes avec 30000 hommes et quelques dizaines d'éléphants. En 216 av. J.-C, il affronte les légions ennemies à Cannes, en Italie méridionale. Pour Rome, le désastre est total: elle vient de perdre plus de 50000 hommes au cours d'une des plus sanglantes batailles de son histoire.

Rome persévère pourtant et finit par abattre son adversaire. Annexées en 146 av. J.-C, les terres carthaginoises deviennent province romaine d'Afrique (Africa). Carthage est rasée peu après. Jules César entreprend de la reconstruire en 44 av. J.-C. et. deux siècles plus tard, la nouvelle cité comptera près de 300000 habitants. Par ailleurs, plusieurs autres colonies romaines, chacune ornée d'arcs de triomphe, de temples. de forums et, plus tard, d'églises, vont s'édifier sur le sol africain et y prospérer à leur tour.

Le pays demeurera romain pendant 600 ans. Pourtant, lorsque les hordes barbares déferlent sur l'Europe au Ve siècle, ni les légions ni la Méditerranée ne pourront les contenir. En 439, les Vandales envahissent YAfrica, menés par (ienséric qui devient seigneur de Carthage. Considérant ce territoire comme son bien, il néglige d'y instaurer un gouvernement régulier; aussi, à sa mort, le pays sombre-t-il dans l'anarchie. Profitant du chaos, Justinien, empereur byzantin, y dépêche des troupes en 534. Elles ne rencontreront aucune résistance, et Byzance gardera la haute main sur la région pendant un peu plus d'un siècle, jusqu'aux décisives invasions arabes.