Histoire de la Tunisie

Tout indique que la Tunisie fut habitée dès le VIe millénaire av. J.-C. (des, fragments de poteries et des outils grossiers témoignent de cette présence). Mais la colonisation ne débuta qu'avec les Phéniciens, fondateurs d'Utique (au XIIe' siècle av. J.-C). puis de Carthage (en 814av.J.-C).

Premiers chroniqueurs de l'épopée maghrébine et navigateurs intrépides, ces marchands venus du Levant (Liban) quittent Tyr et Sidon. à partir du XVe siècle avant notre ère, pour conquérir le bassin méditerranéen. Comme les Egyptiens avant eux, ils en deviennent rapidement les maîtres incontestés.

Habiles commerçants, et soucieux de faciliter leurs transactions, ils inventent l'alphabet phonétique qui va détrôner l'écriture cunéiforme, peu pratique. Ces progrès n'enlèvent rien à la brutalité des mœurs de l'époque: des milliers d'enfants (sans parler des animaux) sont ainsi sacrifiés à

Ulysse, enchaîné, écoute le chant des Sirènes, alors que Vëquipage s'est détourné (musée du Bardo).

Baal Hammon, dieu vindicatif de la race punique. Des centaines de stèles funéraires, décrivant avec force détails ces scènes atroces, ont été mises au jour dans les tophets (aires sacrificielles), aux portes des villes puniques.

Des querelles de dynasties dans les métropoles vont renforcer la puissance de Carthage. Au VIe siècle av. J.-C, Cyrus le Grand, fondateur de l'Empire perse, s'empare de Tyr et de Sidon. et Carthage devient le bastion de la civilisation punique. De l'Afrique du Nord à l'Espagne méridionale, de la Méditerranée orientale à l'Atlantique, surgissent de nouvelles colonies puniques, et la marine carthaginoise se pose en gardienne du détroit de Sicile, disputant ainsi aux Grecs la maîtrise des mers.