Sur le pouce

Faites comme les Tunisiens lorsque vous éprouvez un «petit creux»: allez au marché. Un beau fruit de saison? Le moindre étal en regorge. Pour quelques millimes. un marchand ambulant vous régalera d'un maqroudh, petit beignet de semoule fourré aux dattes. D'autres vendeurs, poussant leurs chariots vitrés, vantent les mérites de leurs «casse-croûte» préparés devant vous, sandwiches garnis de fromage, thon. tomates, oignons et... harissa (éventuellement. dites au «chef» de ne pas vous en mettre). Un repas économique, qui ne devrait guère vous coûter plus de 200 millimes.